Le Tétaïré

12341423_10207560246311716_3023626925059233093_nIl y avait autrefois, dans de nombreux villages du Gard et de l’Hérault un homme surnommé –lou tétaïré-. Son rôle consistait à téter le lait trop abondant. Souvent, en plus de l’enfant, la mère allaitait un petit chien.
Charles Gros, dans sa monographie sur le –Plateau du Somail-, nous donne quelques détails sur un téteur héraultais :

Si dans cette région, on méconnaît le service des praticiens dans un accouchement, on ne manque pas cependant de recourir aux service du tétaïre. Celui-ci excerce certainement une profession peu répandue en France.
Le tétaïré est un miséreux sans âge bien déterminé, qui parcourt le pays partout où on lui signale une naissance. Il est d’ailleurs bien informé et arrive toujours à temps. On sait combien est souvent difficile au nourrisson de prendre le sein pour le première fois. Le tétaïré est un façonnier à sa manière, qui, par des succions savantes et des lipages répétés, facilité la tâche future du jeune bébé.


©Livre : Claude Seignolle – Promenades à travers les traditions populaires languedociennes – Des Cévennes à la mer
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s