Parfois, j’écris un peu…(1) : Un essai d’aphorismes ferroviaires

12274314_750152435089162_4872615954207238520_n

La bonne ment toujours au contrôleur

Ne dites plus – se gratter pour se faire rire –  mais – Grève des chemins de fer belge –

Le train est rempli…promiscuité de la banalité

Elle voulait absolument cuire ses pommes de terre, assise dans un wagon, mais son portable n’arrivait pas à suivre.

Il trouvait dans sa cannette de bière, la liberté que les heures de bureau lui avaient volé.

Leur amour était impossible pour cause de correspondance inadaptée

Si le livre devait être interdit, la dissidence se trouverait dans les trains

Le train passe (en retard), les navetteurs aboient.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s