Sébastien Baud – Faire parler les montagnes – initiation chamanique dans les andes péruviennes (Extrait) [2011]

21970_1330597712467_2156040_n

EL YARQASQAWAYRA ou « vent affamé »

Ce vent sort des tombes de personnes mortes de faim, dans la misère, de la tuberculose ou d’anémie. Ce vent qui sort de ces cadavres enterrés dans les cimetières est un vent affamé. S’il touche un enfant, il le tue. Il entre, s’alimente du corps et pschitt [il s’en retourne]. Possédé par ce vent, l’enfant ne résiste pas plus de trois heures. Il reste ainsi, le corps étendu, violacé comme s’il avait été roué de coups. Un adulte, lui, défèque sans cesse, salive comme s’il avait envie d’un plat.

©Livre : Sébastien Baud – Faire parler les montagnes – initiation chamanique dans les andes péruviennes [Armand Colin // 2011]
©Image : Harry Clarke
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s