Robert Desnos – Le poème à Florence (Extrait)

quinze-minutes-la-nuit-au-rythme-de-la-respiration,M178827

« Mais je bois goulûment les larmes de nos peines
Quitte à briser mon verre à l’écho de tes cris »

©Image : Alix Cléo Roubaud

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s