Fulgurance (3) : Quelques mots sur un bout de carton…

P1310921

« J’accepte qu’on dise de moi que je suis poète quand je cesse d’écrire » DANIEL BARBEZ

« Dans la salle, des escouades de corbacs venus là pour cuver leur nostalgie d’arpèges dépressifs et complaisants » (Extrait de l’édito du magazine VIBRATIONS de novembre 2000)

« Je dessine des moutons dans l’air, pour vivre d’autres turbulences » JEFF BODART

« Mais tu sais je suis pauvre, et je n’ai que mes rêves. J’ai déroulé mes rêves sous tes pieds. Marche doucement parce que tu marches sur mes rêves » WILLIAM BUTLER YEATS

« Sous mon front se levaient des pensées de lumière
Et, sans ouvrir les yeux, j’étais plein de soleil » SULLY PREUDHOMME

« A quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde? » EMIL CIORAN

« C’est partout le silence et c’est partout la nuit » LEON SOUGUENET

« Je suis un insoumis! Qui a redonné à la Marseillaise son sens initial. » SERGE GAINSBOURG

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s