Jean-Richard Bloch – Une journée en Manche (Extraits) [1921]

sea-men-s-club-st-nazaire2-72dpi

Il existe un promontoire et un feu qui sont aussi familiers aux marins que la Place de la Concorde l’est aux Parisiens; c’est Dungeness. Dungeness est la pointe que doivent reconnaître tous les navires qui entrent en Mer du Nord ou en sortent par le Pas-de-Calais. Comme il n’est pas de marin au monde, fût-il, Japonais ou Chilien, qui une fois dans sa vie n’ait eu à faire dans un des grands ports de l’Europe septentrionale, il n’est pas non plus de marin au monde pour qui Dungeness reste une sonorité privée de sens. et comme la Mer du Nord constitue, dans le monde actuel, le cœur même de toute navigation, c’est par milliers et milliers que, depuis qu’il y a de grandes marines, des bouches de marins prononcent ce mot, des yeux de marins recherchent la silhouette de Dungeness et des esprits de marins en sont obsédés.

Vous pouvez vivre toute votre vie sans savoir que Dungeness existe, mais vous ne pouvez pas manier dans votre journée un seul des objets les plus familiers qui vous entourent, sans que cet objet ou ce qui le constitue vous ait été apporté par des hommes pour qui Dungeness étai une réalité active. Vous pouvez fréquenter des milliers d’ouvriers, d’ingénieurs et d’industriels, sans avoir besoin de savoir que Dungeness existe. Mais si vous vivez, ne fût-ce que deux jours, en société d’un marin sans qu’il ait prononcé ce mot devant vous, vous pouvez tenir pour certain que cet homme ne vous a pas donné sa confiance entières, et qu’il ne vous a pas introduit dans l’intimité de ses préoccupations.

On ne peut donc pas se vanter de connaître quelque chose à un marin si l’on ne tient pas compte de Dungeness. Et si vous songez qu’il y a, répandus par les mers et les détroits du monde, une centaine d’autres Dungeness aussi importants que celui-là, vous vous apercevrez combien il est délicat de parler des hommes et de leur profession.

©Texte : Jean-Richard Bloch – Une journée en Manche (texte paru dans le #7 de la revue « Signaux de France et de Belgique » // 1 Novembre 1921)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s