Julos Beaucarne – La mort belge ou festival du belgiscisme

Broodthaers3

 

Fait à fait qu’elle tape à pouf
Elle te laisse paf elle est roufrouf
Elle prend n’importe quel pignouf
Elle joue soldat pas le temps de rire ouf
Elle passe la loque à r’loqueter
Sur l’humanité

Elle fristouille elle fait des ruses
elle est jouette et elle s’amuse
Amusette elle cogne les autos
qui se buquent brusquement dans l’dos
Elle signe toutes les lett’ de mort
Sa majesté la mort

Elle n’a jamais une heure de fourche
s’attaque à toutes s’attaque à tous
Castar canule beau babelard
Brasseur ou porteur de brassard
On n’sait pas de chemin avec
Cette raccusette

C’est un peu fort de café
Mais faudra tous y passer
Cette cannibale va nous manger
Comme vitoulet comme fricassée
Pain à la grecque ou bien haché
Comme pistolet

Moi j’ai la cloppe qu’elle ouvre la porte
Pasque je n’peux pas du docteur
Avoir la moind’ petite frayeur
Pascaussinon je bats le beurre
Y a pas d’avance d’aller à messe
Ni à confesse

Elle est maig’ comme un spéculoos
Pas de d’peau sur les os pas d’chair rose
elle passe avec sa chamoisette
La femme à journée elle te jette
Elle fait l’ménage elle t’laisse tomber
Comme un pot comme un potiquet

Malheureux tu ne sais de rien
Tu fais d’ton nez tu stouffes très bien
Mais un beau jour t’es en affaire
De tout tes plus fort tu espères
Et tu t’retrouves 4 fers en l’air
Dessous la terre

T’as beau broubeler tu es fait
Tu n’peux plus continuer durer
Zéro virgule huit t’y es vite
Si tu bois d’la gueuze mort subite
Ou bien d’la Kriek d’l Kriek lambic
Il est cuit l’cramique

Allons petit brognibus
Ne fais pas tant d’mitimus
T’attendras pas in éternom
La faucheuse  trouvé son homme
Elle attend famille et l’enfant
S’ra mort-né déjà en naissant

Avant d’m’en aller tout près d’elle
J’voudrais cor goûter des choesels
Des chicons des couques des mastelles
Du craquelin des fricadelles
Manger mon ballottin d’pralines
Ma dernière zin

Même si t’es en train d’poter
D’guindailler à en bleffer
Quand elle vient t’as beau dire beek
Pouah fi bardaf elle te jette
Tu ois brosser l’cour de ta vie
Pour l’estrémanda partir

La mort c’est le dernier de tout
De fleche is af adieur tertous
Hottentotententententoonstelling
Fini le blocus t’es reyus
Rayé des listes et du campus
T’as une belle buse

La mort elle est si tellement bête
Elle donne une baise et tout s’arrête
Droledement elle coupe au court
Elle donne un coupon pour toujours
Voyager en S.N.C.B. de l’aut’ coté

Tu t’en vas wague wagueland
Tes souliers blinquent tu est content
Tu n’as de brette avec personne
Ni de bisbrouille tu es belle homme
Elle arrive et dit : J’l’ai besoin
Ce crollé ketje me plaît bien

Si elle a un boutje pour quelqu’un
Elle le fréquente elle le tint bien
Elle le courtise c’est recta
Elle est amitieuse avec toi
Quand tu tombes bas de ton vélo
Elle t’enferme dans son amigo

Tes copains achètent à l’aubette
La gazette où l’on dit tout net
Qu’l’ardoisier est tombé du toit
Tombé d’son sus du haut en bas
Pour ton 10 h il est trop tard
La gosette reste ans l’placard

T’as fait l’cumulet en arrière
Rendez-vous à la mortuaire
Chapeau boule et carte de visite
Condoléances partout qui spitent
La grande mofleuse t’a pété
t’auras plus d’goût pour la maquée

Non on n’peut pas en être quitte
Donner not’ renom à la p’tite
Mêle-tout lui donner un cigare
Elle viendra tantôt o plus tard
Impossible de postposer
Tu n’peux mal d’y échapper

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils tirèrent le signal d’alarme
mais il était trop tard
déjà partout on écrivait
il était une fois la Belgique.

©Poème extrait du livre « Mon terroir c’est les galaxies » [Editions Louise Hélène France // 1980]
Photographie : Marcel Broodthaers

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s