Robert Scipion – Les Symenhons (Pastiche Simenon) [1945]

cloaca-drawing-2LES SYMENHONS

Les Symenhons sont issus des Dumapères, et leurs vassaux les Mégrais des Phantômâsses et des Rokhamboles. Comme eux, ils sont atteints de la fameuse diarrhée qui sévit en certains endroits de Grande-Charabiagne.

La diarrhée des Symenhons.

La diarrhée des Symenhons est, à juste titre, la plus célèbre dans tout le pays. C’est une diarrhée mensuelle produite surtout par le mauvais climat (il pleut toujours chez les Symenhons), par la mauvaise qualité de la nourriture et par la voracité avec laquelle ils s’empiffrent (ils vont parfois jusqu’à ingurgiter une dizaine de rames de papier par jour et une dizaine de litres d’encre). On trouve de tout dans leurs déjections, des caractères d’imprimerie, des bouts de reliure, des débris de brochage, des pages de garde et des morceaux d’aliments tellement mâchés qu’on ne distingue plus exactement quelle en est la nature.

A force de ce vider ainsi, les Symenhons arrivent à une extrême faiblesse dont leurs travaux se ressentent fortement. Certains vont même jusqu’à dire qu’actuellement, ils en sont arrivés jusqu’à s’être vidés d’eux-mêmes. Mais les habitants de Grande-Charabiagne sont si méchants entre eux… »

©Livre : Robert Scipion – Prête moi ta plume [Gallimard //1945] ( Présent aussi dans le livre « Espace Nord #200 COPIES/COLLEES – Anthologie de parodies et de pastiches [Editions Labor // 2004]
©Image : Wim Delvoye, drawing for Cloaca, 2000

 

Publicités