Isidore Isou – Traité de bave et d’éternité (Extrait du monologue) [1951]

Le film me préoccupe pour autant qu’il y a en lui même des possibilités de découvertes, de progression continuelle. J’aime le cinéma lorsqu’il est insolent et fait ce qu’il ne doit pas faire. Aujourd’hui, un film peut entrer dans une histoire du cinéma parce que des types comme Griffith au lieu de laisser, ainsi qu’au début, l’appareil de prise de vue sur place et permettre aux … Continuer de lire Isidore Isou – Traité de bave et d’éternité (Extrait du monologue) [1951]