Cioran – Ecartèlement (extraits)

P1280468 » Dans les heures de veille, chaque instant est si plein et si vacant, qu’il se pose en rival du Temps. »

« Les seuls instants qui mériteraient de survivre à l’écroulement de notre mémoire sont ceux où nous ne pouvions nous pardonner de n’être pas le Premier ou le Dernier. »

« Le pire, ce n’est pas le cafard ni le désespoir mais leur rencontre, leur collision. Etre broyé entre les deux! »

« Durant toute la matinée je n’ai fait que répéter : – L’homme est un abîme, l’homme est un abîme.
Il m’a été hélas! Impossible de trouver mieux. »

« Malheur au livre qu’on peut lire sans s’interroger tout le temps sur l’auteur! »

« Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait à l’aise entre assassins »

« Ne plus concevoir que des choses sur lesquelles on se plairait à ruminer dans un tombeau »

« On ne peut être content de soi que lorsqu’on se rappelle ces instants où, selon un mot japonais, on a perçu le ah! des choses. »

©Livre : Cioran – Œuvres [Quarto Gallimard // 1995]
©photo : Edouard Boubat

 

Publicités