Bertrand Lacarelle – Jacques Vaché (Extrait) [2005]

Certaines lettres offrent des passages où le langage umore apparaît dans toute sa force et sa démesure. C’est un langage de distorsion : les mots ont l’apparence des montres molles de Dali. La réalité dégouline, engourdie, hagarde et les images fondent dans un palais de glaces déformantes. Les objets, les sentiments tout comme les gens semblent chacun de leur côté grouiller d’une vie personnelle, insignifiante et … Continuer de lire Bertrand Lacarelle – Jacques Vaché (Extrait) [2005]