Jean Dorcy – J’aime la Mime (Extrait) [1962]

la mime (jean dorcu-monique jacot)

En passant de la mime d’acteur à la mime du mime, la triade geste-attitude-mouvement a changé de visage. Nous avons donc des traits nouveaux à examiner.
Qui étudie le discours d’un mime est frappé par le nombre des attitudes et par leur nature. D’instant en instant le corps se forme, se déforme et se reforme. Chaque image prise à part décèlera de multiples sentiments, de multiples directions. Sa densité, son dynamisme dans l’immobilité s’obtiennent par des régimes musculaires appropriés : contraction et décontraction. Lire la suite

Publicités

Hélène Prigogine – L’objet de cet objet (Extrait) [1983]

body-movement-006

le bras d’abord avant même que la main ne se raidisse ou ne s’ouvre ou ne se sente avant même

le bras souple celui de droite peut-être porté à droite montrant la droite en un geste non calculé celui de droite sans doute à droite

à plat et perpendiculaire

perpendiculaire au corps raide non assoupli avant même qu’il ne sente le mouvement une douleur à l’aisselle un picotement à la hanche une contraction de l’épaule avant même

qu’il n’avance jusqu’à la perpendiculaire qu’il monte en direction de la tête et s’arrête avant même la perpendiculaire à plat sur le drap sans doute sur le drap fripé et moite peut-être Lire la suite